Messe du Saint Sacrement ce dimanche 14 juin à Lambres

Ce dimanche, nous sommes venus adorer le Saint Sacrement. Merci à ceux et celles qui nous ont permis d’être en prière, en communion, en joie par les lectures, les chants, les fleurs, le pain et le raisin, fruits de la terre et du travail des hommes...

Ce dimanche, nous sommes venus adorer le Saint Sacrement.

Merci à ceux et celles qui nous ont permis d’être en prière, en communion, en joie par les lectures, les chants, les fleurs, le pain et le raisin, fruits de la terre et du travail des hommes.

Merci au père Justin de nous avoir éclairer en ce jour de fête du Corps et du Sang du Christ.

Merci à Jérôme Cupelli et aux Petits Chanteurs qui nous ont offert et offert au Seigneur, en action de grâce, le beau cantique Tantum ergo.

Tantum ergo sacramentum veneremur cernui :
et antiquum documentum novo cedat ritui :
praestet fides supplementum sensuum defectui.

Un si auguste sacrement, adorons-le, prosternés ;
que les vieilles cérémonies fassent places au nouveau rite ;
que la foi de nos cœurs supplée aux faiblesses de nos sens.

Genitori, genitoque laus et iubilatio,
salus, honor, virtus quoque sit et benedictio :
procedenti ab utroque Compar sit laudatio.

Au Père et à son fils unique, louange et vibrant triomphe!
Gloire, honneur et toute-puissance ! Bénissons-les à jamais !
A l'Esprit procédant des deux, égale adoration.

 

« Puisqu’il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps » (1 Co 10, 16-17)

Première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

 

Evangile selon saint Jean :

« Ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson » (Jn 6, 51-58) Alléluia.

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel, dit le Seigneur ;

si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Alléluia. (Jn 6, 51.58)

 

En ce temps-là, Jésus disait aux foules des Juifs : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du

ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma

chair, donnée pour la vie du monde. »

Les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à

manger ? »

Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

 

Prière :

-Les disciples disaient : « Renvoie cette foule… »

Pour que cette réaction ne soit pas la nôtre face à la misère et aux attentes de ceux que nous appelons un peu trop facilement « nos frères et sœurs ».

-Jésus répondait à ses apôtres : « Donnez-leur vous-mêmes manger ».

Pour que cet appel nous incite à créer des communautés humaines où tout naturellement nous partageons avec celles et ceux qui ont faim, faim de pain, soif de dignité, de reconnaissance et d’amitié.

 

-Jésus nous dit encore aujourd’hui :« Faites cela en mémoire de moi ».

Pour que chaque fois que nous partagerons et mangerons de ce pain nous goûtions déjà à la joie du Royaume.

https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/456049-fete-de-saint-sacrement/

https://cybercure.fr/je-prie/a-la-messe/article/fete-du-saint-sacrement

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-06/meditation-de-la-solennite-de-la-solennite-du-saint-sacrement-du.html

Message des Petits Chanteurs de Lambres :

« L’heure de la reprise a sonné pour les Petits Chanteurs de Lambres-lez-Douai.

En cette période, la chorale recrute de nouveaux membres.

Tous les garçons du Douaisis, quelque soit leur commune de résidence, sont les bienvenus. Il est tout à fait possible de faire un essai, en ce mois de juin.

Même les enfants n’ayant pas de connaissance particulière en musique, peuvent intégrer le groupe de 30 chanteurs : l’intégration se fait facilement, il suffit juste d’oser franchir le pas. L’inscription est gratuite. Les répétitions ont lieu à l’école municipale de musique de Lambres. N’hésitez pas à vous renseigner : c’est pour les jeunes, une expérience extraordinaire ! » 

Voici d'ailleurs une vidéo prise lors de cette célébration du Saint Sacrement à Lambres, ce matin :

https://www.facebook.com/fds.dffds.54/videos/10158400573313936/

Article publié par Philippe BRILLON • Publié le Dimanche 14 juin 2020 • 217 visites

keyboard_arrow_up