Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

FUNERAILLES DE NOTRE CHER ABBE PIERRE DELIMAL

Les funérailles de notre cher abbé Pierre Delimal, décédé le samedi 12 avril, ont eu lieu le mercredi 16 avril à Lambres. Il était entouré de ses paroissiens, de nombreux prêtres et de Mgr Garnier.

16 avril 2014 : L’à Dieu à l’Abbé Pierre Delimal

 

« Vivre la solidarité, le partage, le respect de l’autre, sont de petits pas qui, chaque jour, font grandir. Prêtre, j’ai ainsi découvert la place de Dieu dans la vie, le besoin de la prière »  (Pierre – février 2014)

 

 

La célébration des funérailles a été très belle, toute à l’image de Pierre. Une foule très nombreuse de paroissiens de Lambres, de la Paroisse et de bien plus loin encore, a tenu à honorer sa mémoire.

Monseigneur François Garnier, archevêque de Cambrai, le Père Xavier Bris, vicaire général, le Père André Merville, doyen de la Paroisse et tous les confrères de Pierre (ils étaient presque 50), venus des quatre coins du diocèse, ont célébré des funérailles empreintes de ferveur, de recueillement, d’émotion mais aussi d’espérance. Le Père Louis Francelle, s’adressant à Pierre qui aimait la pêche et portait le prénom de Pierre l’Apôtre pêcheur et pasteur de l’Eglise, dans son homélie, a rappelé que nous formons tous le corps de l’Eglise comme tous les organes sont indispensables au corps humain. « Vous êtes le corps du Christ et vous êtes tous ses membres, chacun pour sa part ». Mais, ajoutait-il, le prêtre a, en particulier, le ministère de la communion. Cette communion à vivre pas seulement en église mais aussi autour de nous. Pierre, disait-il, a célébré des milliers de fois l’Eucharistie, cela nous fait prendre conscience de tous nos frères.

Un membre du relais de Lambres disait « Pierre nous a offert de multiples facettes de sa grande personnalité. Nous avons découvert avec lui, un homme de caractère qui parlait avec son cœur . Un prêtre qui avait des trésors d’affection pour sa sœur, toute sa famille et ses amis. Grand cœur aussi, au service des plus petits qui, disait-il, l’avaient fait grandir dans sa vie de prêtre ».

Dans son intervention, pleine d’émotion, Monsieur le Maire Martial Vandewwoestyne, a rappelé que Pierre et lui étaient arrivés aux responsabilités, ensemble à Lambres en 2001. Qu’ils s’étaient très souvent retrouvés aux matchs de l’équipe locale de foot dont Pierre était un fervent supporter, ou lors d’évènements exceptionnels tels l’inauguration du carillon, la fonte des cloches, qui avaient marqué les lambrésiens. Pierre aimait le son des cloches et surtout celui de l’angélus. Les contacts, noués avec la municipalité, le réjouissaient tout comme « l’avancée de l’Eglise dans la paroisse avec les laïcs qui prennent leurs responsabilités ».

 

Grand moment de grâce encore quand Mathilde Butin a interprété avec brio et émotion l’Ave Maria, cher au cœur de Pierre. La veillée, mardi soir, avait réuni une assemblée très priante. On y avait relu et commenté la dernière « interview » de Pierre dans le journal « Caméra » (voir site de la paroisse) et qui était, en fait, son testament spirituel. Le témoignage de tout le groupe de solidarité était empreint d’émotion. « Pierre était pour le groupe de solidarité Diaconia, une force, un réconfort ».  Dans ces temps de partage, chacun témoignait en vérité de sa vie, de ses joies, de ses galères. Disant encore : «  la présence discrète de Pierre nous a fait grandir dans notre foi ».

Lui qui vouait une grande dévotion à la Ste Vierge, a quitté l’église de Lambres, avec tous ses frères prêtres et l’assemblée qui chantaient le refrain « Reine des cieux, ô  vierge tutélaire », avec autant d’ardeur que lors de la procession du St Cordon.

 

A la fin de l’article de Caméra, Pierre disait « merci à vous tous que j’ai rencontrés ».Nous lui disons merci, nous aussi, pour avoir eu le privilège de faire un bout de chemin avec lui.

 

Yvette

 

Photos : Municipalité de Lambres

 

Article publié par Philippe BRILLON • Publié Samedi 12 avril 2014 • 4010 visites

Haut de page